top of page

MARCHER, BOUGER, PÉDALER !



21 propositions pour maintenir l’autonomie et vivre en bonne santé


Vous trouverez ci-dessous le rapport complet présenté par Jean-Marc ZULESI, député des Bouches-du-Rhône et publié en mars 2022, qui répond à une des missions gouvernementales consacrées aux mobilités actives.


"Ce rapport entend donner via ses 21 recommandations issues des échanges avec les acteurs du grand âge, du handicap et de la mobilité, quelques clés pour promouvoir l'usage de mobilités actives, enjeu qui aurait vocation à constituer une nouvelle grande cause nationale."


Mr. ZULESI cite, dans une de ces recommandations, le programme D-marche® !



" Pourquoi cette mission ?

Avec une part toujours croissante de nos concitoyens âgés de 65 ans et plus, la question de l'espérance de vie se doit d'être remplacée par celle de l'espérance de vie en bonne santé. [...] C'est en cela que le travail autour des mobilités douces actives comme outils de prévention de la dépendance est essentiel.

De plus, à l'heure du dérèglement climatique, la promotion de mobilités actives est un véritable atout. Celles-ci contribuent au maintien en bonne santé, participent à la lutte contre le dérèglement climatique et présentent des atouts non négligeables en faveur du pouvoir d'achat de nos concitoyens.

[...] Le gouvernement a souhaité [...] produire une feuille de route opérationnelle permettant d'établir les mobilités actives comme un levier de lutte contre la sédentarité et proposant une stratégie à mettre en oeuvre pour amener à ces mobilités des publics qui n'y ont pas recours. [...] "


"21 recommandations :


A) S'inscrire dans une logique globale de prévention déclinée par paliers generationnels


  • 1. Créér et déployer un "rendez-vous" de la prévention ciblant en priorité les publics fragiles

  • 2. Renforcer les actions de prévention de la CNAV et de la CNAM y compris en inter-régime

  • 3. Développer la culture de prévention chez les professionnels de santé notamment via le levier des Rémunérations sur Objectif de Santé Publique (ROPS)

  • 4. Capitaliser sur les réseaux locaux de professionnels de santé comme Asalée et les réseaux de formateurs sportifs pour valoriser la pratique des mobilités actives

  • 5. Ouvrir une négociation avec les principaux acteurs de l'assurance pour enrichir le bouquet "dépendance" des assurances

  • 6. Lancer de nouvelles études permettant d'étayer le bénéfice budgétaire et économique des politiques de prévention via un suivi de cohorte de grande ampleur sur un temps plus long

B) Agir sur les facilitateurs et les freins à l'engagement dans la pratique des mobilités actives


  • 7. Mieux définir les facilitateurs et les freins à l'engagement dans la pratique d'activité physique chez les personnes âgées, notamment chez les CSP les plus défavorisées

  • 8. Travailler sur des représentations positives et une sémantique non désincitative de l'activité physique chez les personnes âgées

  • 9. Mettre la personne au centre de sa démarche de prévention et de mobilité

  • 10. Favoriser le partage et les pratiques intergénérationnelles en lien avec l'Agence du Service civique

  • 11. Développer les incitations et les outils spécifiquement dédiés à une pratique sécurisée de l'activité physique

  • 12. Expérimenter des modalités innovantes de sécurisation de l'activité physique des personnes âgées

C) Faire des territoires les premiers acteurs de la promotion et de la sécurisation des mobilités actives


  • 13. Sensibiliser les collectivités à la nécessité d'une environnement favorable à la pratique de l'exercice physique via des formations de type D-marche®

  • 14. Mieux intégrer l'offre de sport dans les maisons du troisième âge déployées sur les territoires

  • 15. Valoriser les structures exemplaires

  • 16. Diffuser la culture des mobilités actives par le lancement d'un AMI

  • 17. Déployer et décloisonner les Plan d'Accessibilité des voiries et des Espaces publics (PAVE) notamment dans les plus petites communes

  • 18. Développer des pratiques de location de matériel spécifique pour les personnes âgées

  • 19. Encourager l'ouverture sur l'extérieur des EPHADs, les modes d'hébergement alternatifs et les formes d'habitat inclusif

  • 20. Garantir des coeurs de ville et des environnements périurbains agréables et sécurisés pour les personnes âgées

  • 21. Sortir les pistes cyclables de l'artificialisation des sols"


Retrouver le rapport complet ici :


ZULESI_SYNTHESE_RAPPORT_MOBILITES_ACTIVES
.pdf
Download PDF • 11.47MB


Posts récents

Voir tout
bottom of page